Conseils prise de parole en public

Conseils prise de parole en public

Prendre la parole en public peut être compliqué pour beaucoup d’entre nous.

Il est vrai que bien parler en public et captiver son auditoire demande de la pratique .

 

Cependant, réussir sa prise de parole en public n’a rien d’insurmontable & il n’y a ni de poudre de perlimpinpin, ni de recette magique et encore moins de secret !

 

Tout le monde peut réussir sa prise de parole ! Tout le monde peut ouvrir la porte de la réussite, il suffit de trouver la clé qui nous correspond !

 

Lorsque vous faite du sport, vous avez une partie échauffement – l’entrainement et la performance arrive au fil du temps après la pratique et les bonnes techniques !

 

C’est passionnant de toujours s’améliorer, découvrir ses capacités et explorer tous ses talents !

 

Et en parlant de bonnes techniques, j’insiste aujourd’hui sur les exercices.

Les exercices des uns ne sont pas ceux des autres ! Non, non, non !

J’en veux pour preuve, l’exercice du crayon ou du bouchon dans la bouche.

Oui, ça fait rire tout le monde…

et il m’est arrivé de le réaliser avec certains stagiaires dans un but bien précis et sur un temps précis, et SURTOUT SURTOUT  PAS EN GROUPE ! « C’est un non sens » ! ….

 

Je dis bien : certains ! Car en fonction de votre posture, mâchoire, placement de langue et j’en passe et des meilleurs, cet exercice est contre productif.

 

Sur le moment il fait rire … à terme il risque de le faire beaucoup moins !

 

Avez-vous vu des personnes avec la bouche pâteuse, le petit filet qui passe d’une lèvre à l’autre lors de leur prise de parole…

Il existe différentes explications… Dont le trac ! D’ailleurs… savez-vous que l’exercice du crayon peut même  « fabriquer plus du trac » 

Ah ! vous pouvez gagner le gros lot en somme avec cet exercice ! 

Alain Zaepffel ne prescrit pas l’exercice du stylo, ni ne le donne en exemple à ses élèves de théâtre « car cela peut engendrer des tensions au niveau de la mâchoire et ne fait pas travailler suffisamment le souffle. Cette pratique est plutôt réservée à des personnes qui ont de véritables problèmes d’élocution », 

Avez-vous de – véritables – problèmes d’élocution ? Non je ne pense pas !

 

Et, pour la même question ce week end, à un orthophoniste et un phoniatre avec qui je dînais :

 

« Cet exercice n’est pas adapté pour plus de 50 % des personnes, même avec un temps court. »

 

« Et – contre productif – dans la durée pour … attention roulements de tambours… presque pour 80  % d’entre nous, il est réservé aux gens ayant qui n’équilibre pas bien le tonus labial, pour les autres ils entraînent des tensions excessives dans la sphère orbiculaire , ce qui entraîne aussi une mauvaise gestion des résonateurs … « 

Euh dommage tout de même. « un exercice comme celui ci donne de mauvaise habitude on peut rire de tout mais pas n’importe comment tout de même » expliquait ce phoniatre.

Alors, si un joli filet de salive se glisse entre vos lèvres ou à contrario que votre bouche est pâteuse , que vous sentez + de trac dans les prises de parole, après avoir rit en réalisant cet exercice, dites-vous que c’est logique et biochimique !

 

Les exercices ou techniques de prise de parole en public des uns ne seront pas celles des autres car fort heureusement, nous sommes tous différents, donc les exercices seront différents comme pour une séance sportive coaché par un pro !

 

Très belle semaine à vous

 

 

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.